Escarres et cicatrisation cutanées

Sous l’égide de la Fondation de l’Académie de Médecine, la Fondation de l’Académie de Chirurgie souhaite réunir sur des sujets de santé relevant de la médecine et surtout de la chirurgie les meilleurs experts pour organiser des débats destinés à toutes les parties prenantes, politiques, médicales, scientifiques, économiques et associatives. Les sujets qu’elle choisit peuvent concerner de grandes avancées médicochirurgicales qu’elle traite lors de ses « mardis de la chirurgie », rencontres dont le but est de vulgariser ces avancées pour le plus grand nombre ou des sujets posant de véritables problèmes de santé publique abordés dans le cycle de débats qu’elle présente aujourd’hui sur LES ESCARRES qui comprendra 3 parties.

Les escarres sont une complication cutanée ne relevant pas d’une spécialité spécifique. En effet, si on les observe surtout dans les services de gériatrie et les unités prenant en charge les blessés de la moelle épinière, on peut également les rencontrer en réanimation, en chirurgie mais aussi en médecine de ville et en soins à domicile. De ce fait, les données épidémiologiques restent imprécises, tandis que l’impact économique de leurs prises en charge posent le problème de la mise en place des réseaux de soins pour articuler toutes les structures concernées. Ces aspects seront abordés au cours de notre troisième débat où nous évaluerons les moyens modernes et les politiques de santé publique pour prévenir et diminuer la prévalence de cette pathologie invalidante.

Lors du deuxième débat, après avoir défini les principales caractéristiques des escarres, les prises en charge médicale et chirurgicale de celles-ci seront abordées à la fois chez le sujet âgé et chez le sujet neurologique.

Il est fondamental pour comprendre, prévenir et traiter l’escarre de s’intéresser au processus de cicatrisation. La cicatrisation est un phénomène normal et naturel d’évolution de toute plaie. Son bon déroulement dépend largement de la plaie elle-même mais également du terrain sur lequel elle survient. Il en est de même pour l’escarre, c’est pourquoi le premier débat de ce cycle sera consacré à la cicatrisation.

L’escarre est une pathologie souvent mal connue, mal enseignée et ne suscitant pas l’intérêt qu’elle mérite car elle est souvent ressentie comme un échec. Espérons que ce cycle contribuera à la réhabiliter aux yeux de tous les soignants et des décideurs politiques dans l’intérêt des patients.

PROGRAMME COMPLET A TÉLÉCHARGER

INSCRIPTIONS DÉBAT #2 SUR LA PRISE EN CHARGE DES ESCARRES

INSCRIPTION POUR ASSISTER SUR PLACE >>> ICI <<<

INSCRIPTION POUR SUIVRE A DISTANCE >>> ICI<<<

REPLAY débat#1 La cicatrisation